Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Jugula
#1
Bon vous connaissez notre passion à Valence pour les jeux crypto-gay Big Grin .

Du coup cet après-midi on a pu tester Jugula du studio tomahawk.

C'est un jeu où 2 à 4 joueurs vont se faire affronter des bandes de 4 gladiateurs dans une arène (de 8 cases sur 8) qui sent bon le sable chaud.

Chacune des 12 armatures (qui sont réparties en 2 catégories : combattants légers et lourds) possède un profil : ici le Dimachaerius (alias Gannicus le gaulois pour ceux qui ont vu la série Spartacus...sinon allez la regarder!!).

[Image: Gannicus-image-gannicus-36684160-500-400.jpg]

[Image: jugula-paquet-de-cartes.jpg]

La particularité du jeu est qu'il s'agit d'un hybride entre jeu de fig et jeu de plateau (un peu comme underworld). Enfin plutôt jeu de cartes puisque la gestion de son deck (que l'on construit au fur et à mesure de la partie) est au cœur du système.

Tout est résolu grâce à lui. A son tour un joueur va jouer UNE carte puis c'est à l'autre joueur et ainsi de suite jusqu'à ce qu'un joueur ait cumulé 4 points de gloire. C'est super nerveux! Blesser un combattant ennemi rapporte un point, le mettre hors de combat en rapporte 2.

Chaque carte peut avoir 7 utilisations différentes et c’est un crève-cœur de devoir faire un choix entre chacune d'elles.

[Image: jugula-p3-carte.jpg]

Les 7 utilisations possibles sont :

- Le pouvoir spécial de la carte, décrit par le texte.

- Les sandales qui indiquent le nombre de gladiateurs que l'on peut déplacer ce tour (la valeur de mouvement étant le gros chiffre en haut du profil).

- Le romain juste en dessous permet d'augmenter sa jauge de vox populi (qui va de 0 à 10) qui représente la ferveur populaire et indique le nombre de carte que vous pouvez avoir en main et donne un éventuel bonus d'attaque (le 13ème homme tout ça...après faut sortir de Lyon et aller voir des match à Sainté pour comprendre Tongue ).

[Image: jugula_vox_populi_fr.jpg]

- Le casque indique combien de vos gladiateurs pourront effectuer une attaque ce tour.

- Le deck de cartes indique le nombre de cartes que vous pouvez piocher (la gestion de la pioche est essentielle car elle instaure le tempo).

- L'étoile permet d'acheter des cartes plus fortes. Le deck en comprend 12 de base . Il y a en à 12 de plus (les prima jugula) qui coûtent 1 à 3 étoiles et qui font le café (celle en rouge sur l'image).

- Le sert à la résolution des combats. Pas de hasard. Chacun calcule la valeur d'attaque (pour l'attaquant) et de défense (pour le défenseur...pas compliqué) de son combattant.

Par exemple si le Murmillo (qui est un gladiateur lourd...silhouette orange en bas à gauche de son profil) attaque un gladiateur léger (vert) il a 2. Si c'est lui qui avait été attaqué, il aurait en défense 4 contre du léger ou 5 contre du lourd. A ce chiffre de base s'ajoute les éventuels bonus si on attaque de flanc ou mieux dans le dos, à plusieurs etc.

Une fois le total calculé chacun joue une carte face cachée qui sont révélées simultanément et ajoute à son total la valeur du dé sur la carte.

[Image: images?q=tbn:ANd9GcQV_u_tzTC7GkSGhggPym2...IVIChzEHVA]

En cas d'ex æquo rien ne se passe.
Si le défenseur gagne il augmente sa vox populi car la foule est en délire!
Si l'attaquant gagne il repousse son opposant, ou le blesse si le total est au moins le double du score du défenseur ou le met hors combat directement en cas de valeur quadruple (là il faut bien jouer son coup et cumuler les bonus). Un combattant qui ne peut pas être repoussé faute de place prend une blessure.

Quand il est blessé on retourne la carte de profil (comme à underworld mais en négatif). La prochaine blessure et c'est hors jeu.

[Image: jugula-table-pres.jpg]


Le jeux est vraiment excellent!! Gros coup de cœur. Le studio tomahawk fait vraiment des super jeux avec une très forte dimension historique mais très ludiques!

Le jeu prend tout son sel en mode campagne où l'on joue un laniste qui va devoir gérer et faire prospérer son Ludus. On peut avoir jusqu’à 6 combattants (mais on en jouera toujours que 4)  que l'on va faire progresser et peut être même vendre (si il ne meurent pas avant). Y'a une ribambelle de serviteurs qui procurent différents bonus...mention spéciale à "la louve" qui permet d'acheter ses gladiateurs moins chers (je vous fait pas un dessin) ^^!

[Image: 190220104011362927.jpg]

On a d'ailleurs commencé une campagne sur Valence.

Edit: si vous avez lu jusqu'au bout vous méritez une récompense. Si vous êtes intéressés par le jeu, je peux vous filer quelques trucs en MP.
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)